Emma Watson n’est pas une It Girl et actrice comme les autres. Celle qui s’est fait connaître avec son rôle d’Hermione Granger dans la saga Harry Potter met sa notoriété à profit de bonnes causes. Dernièrement, c’est l’organisation des Nations-Unis UN Women qui a annoncé la nomination de l’actrice en tant qu’ambassadrice de bonne volonté. Cette association est dévouée à l’égalité des genres et à l’émancipation de la femme. Un combat quotidien qu’Emma Watson a tout de suite accepté d’intégrer.

Ce n’est pas étonnant de la jeune femme puisqu’elle a su démontrer qu’elle était une de ces femmes qui savent ce qu’elles veulent. Alors qu’elle continue sa carrière d’actrice, elle n’a pas pour autant mis de côté ses études. Elle a récemment été diplômée de l’université de Brown, une des plus grandes écoles des Etats-Unis. Dans un communiqué, Emma Watson indiquait son enthousiasme « Me demander de servir comme ambassadrice de bonne volonté est vraiment modeste. La chance de faire une réelle différence n’est pas une opportunité donnée à tous et je ne vais pas prendre cette responsabilité à la légère. »

Emma Watson © UN Women

Emma Watson © UN Women

Humanitaire dans l’âme, Emma Watson était un choix évident pour Phumzile Mlambo-Ngcuka, directrice de l’organisation. « Nous sommes extrêmement heureux et honorés de travailler avec Emma qui, nous le croyons, incarne les valeurs d’UN Women. L’engagement de jeunes gens est essentiel à l’avancement de l’égalité des gens au 21ème siècle et je suis convaincu que l’intelligence et la passion d’Emma permettront au message d’UN Women de toucher le coeur et l’esprit des jeunes gens. » L’actrice est d’ailleurs la première ambassadrice sous la direction de Phumzile Mlambo-Ngcuka. Une marque de confiance qui devrait toucher encore plus Emma Watson.