Actuellement et ce depuis un an, Emma Watson fait plutôt parler d’elle au sujet de ses actions féministes en dépit de ses rôles au cinéma. Depuis la fin de la saga Harry Potter, l’actrice est progressivement sortie de son rôle d’Hermione Granger, grâce notamment au film fantastique Noé, ainsi qu’aux deux comédies dramatiques Le Monde de Charlie et The Bling Ring.

golden-globes-2014-emma-watson-robe-thumb

Cette année, nous retrouvons certes Emma Watson davantage engagée dans sa campagne HeForShe, néanmoins la jeune femme sera également de retour dans les salles obscures, à l’affiche d’un thriller hispano-américain : Regression. C’est un tout autre genre de long-métrage auquel la jeune femme s’est attaquée, pourtant habituée aux films fantastiques ou aux comédies dramatiques. Emma Watson semble vouloir séduire un tout nouveau public, davantage adulte.

Dans ce film réalisé par Alejandro Amenábar, un homme est soupçonné puis arrêté pour avoir abusé physiquement de sa fille. L’intrigue de cette histoire est que le père ne se souvient de rien. Regression est un thriller sombre basé sur une histoire grave. La question du complot est alors au cœur de ce thriller.

Emma Watson dans Regresison  thriller

Emma Watson dans Regresison © The Weinstein Company

C’est un rôle plus sérieux que le réalisateur a proposé à l’actrice, qui en réalité a besoin de ça même si elle sait se faire écouter lorsqu’elle en a besoin.