Elle a neuf ans et son premier clip vient de sortir. Sophia Grace, découverte aux Etats-Unis dans l’émission The Ellen DeGeneres Show après avoir fait le buzz sur Youtube avec une reprise de Nicki Minaj atteint-elle l’apogée de sa carrière de star ?

Sophia Grace

Sophia Grace, un clip à neuf ans

Le 19 septembre 2011, une vidéo publiée sur Youtube attire l’attention. Une américaine tout juste entrée à l’école primaire se met en scène avec sa cousine Rosie dans une reprise énergique de Super Bass, le tube de Nicki Minaj. Toutes deux de rose vêtues, robes à tutu et diadèmes bien en place, les petites affirment leur potentiel de star, l’une en adoptant jusqu’aux mimiques de son idole en rappant, l’autre l’accompagnant dans une danse peu cohérente.

Flairant le buzz imminent, Ellen DeGeneres invite les deux wannabe peoples sur son plateau à plusieurs reprises. Sophia Grace se métamorphose ainsi en intervenante pleine de manières mais toujours sans retenue aucune, interviewant par exemple son idole Taylor Swift autour d’un thé et de cookies.

Mais ces expériences étaient minimes à côté de la nouvelle aventure qui l’attend. Après avoir joué à la chroniqueuse télé, Sophia Grace revient vraisemblablement à ses premières amours, la musique, en sortant son propre titre, accompagné d’un clip digne des plus grandes stars bling bling.

Intitulé Girls Just Gotta Have Fun, il rappelle le phénomène d’une Rebecca Black, autotune et lieux communs en tête. Tenue, accessoires, activités, Sophia Grace veut tout faire comme les grandes. Vêtue d’une mini robe vanille à volants de lunettes papillons so glamourous et son diadème fétiche, la petite fille conduit une voiture rose – en jouet – , invite sa cousine afin qu’elle l’aide à choisir sa tenue, se rend à une géante boom avec ses camarades, lumières style nightclub et ballons de baudruche en fête, entarte un garçon, et se déhanche sans cesse sur son trône, ne délaissant jamais les exagérations vocales et gestuelles qui l’ont fait connaître. Mais si Sophia Grace se prend déjà pour une star et comptabilise déjà 3 millions de vue pour son clip so hip hop made in LA, elle n’en oublie pas de remercier celles qui l’ont amenée à la gloire – fusse-t-elle éphémère – Nicki Minaj et Ellen DeGeneres, en leur accordant un couplet de son rap : « Nicki est ma princesse, Ellen est ma reine. »

Espérons qu’elle ne suivra pas le chemin de Lindsay Lohan, Amanda Bynes et autres starlettes ayant été très tôt exposées au feu des projecteur.