De passage à Dublin, étape irlandaise de son Diamonds World Tour, Rihanna n’a pas reçu l’accueil le plus chaleureux. Son portrait topless – pochette de son dernier album – placardé sur les murs de la ville n’a vraisemblablement pas plu aux habitants locaux. Jugeant sa posture non pas sexy mais obscène, ses bustes ont été recouverts de tops aléatoires, morceaux de tissus agrafés à même l’affiche, comme le révèle l’Irish Sun.

Le buste de Rihanna recouvert de tissu dans une rue de Dublin © Charlene Lydon via Twitter

Le buste de Rihanna recouvert de tissu dans une rue de Dublin © Charlene Lydon via Twitter

Au lieu d’afficher sa poitrine et d’attirer les regards vers son nouveau tatouage égyptien, Rihanna s’est ainsi retrouvée couverte de bustiers bizarroïdes pas franchement à la pointe de la mode, mais rassérénant la bienséance de son public d’un soir. Nus artistiques ou propagandes vulgaires ? Beyoncé avait été il y a quelque temps victime de la même mésaventure, les clichés de sa campagne bikinis pour H&M ayant été dans certaines rues de New-York recouverts de papier blanc opaque dissimulant son corps pulpeux.