Demi Lovato, la chanteuse star née des écuries Disney, révélée par Camp Rock auprès des Jonas Brothers et ex-meilleure amie de Selena Gomez, a connu de nombreux soucis de santé. Ayant souffert d’anorexie, complexée depuis son plus jeune âge par sa génétique mexicaine, et connaissant une addiction à l’alcool et certaines drogues, elle a suivi une cure de 90 jours dans un centre spécialisé, où il lui a été révélé qu’elle souffrait de troubles bipolaires.

A sa sortie, en 2011, Demi Lovato a décidé de s’impliquer auprès des adolescentes mal dans leur peau. Elle a consacré à sa lutte contre ses problèmes de bipolarité et d’anorexie un documentaire, intitulé Stay Strong (Restez fortes), diffusé sur la chaîne jeune MTV dès 2012. Elle y dévoile notamment son nouveau tatouage, Stay Strong, leitmotiv répété par ses fans tout au long de son hospitalisation en soutien, qui recouvre à présent sur ses deux poignets ses traces de mutilation. En parallèle, elle s’est engagée auprès d’associations oeuvrant contre la harcèlement scolaire en tant qu’ambassadrice, prenant à coeur la défense des jeunes et promouvant la nécessité de s’exprimer et de demander de l’aide.

Ses deux nouveaux albums, Unbroken, paru en 2011, et Demi, dont la sortie est prévue le 14 mai prochain, tous deux réalisés après sa sortie de clinique, ont reçu un accueil triomphant sur la scène pop internationale. Forte de sa popularité, la chanteuse a même renouvelé son contrat d’une saison en tant que jurée de l’émission X Factor, alors même que Britney Spears n’a pas été reconduite.

Aujourd’hui, c’est donc pour son action caritative envers les adolescents souffrant de troubles mentaux que Demi Lovato a, selon le Washington Post, reçu un trophée de la part de la secrétaire d’Etat à la santé. Espérons que cette récompense ne signe que le début de la mise de la notoriété de la baby star au million et demi d’albums vendus aux Etats-Unis au service d’une telle cause.

On compte sur toi, Demi.

© Demi Lovato via Twitter

© Demi Lovato via Twitter