La polémique Abercrombie, loin de les décourager, semble avoir attisé les envies de buzz des marques qui montent. Saisissant le moyen radical de se faire connaître, Bad Kids Clothing, la griffe américaine de deux jeunes créatrices, a opportunément surfé sur la vague, déclenchant à nouveau la colère des Swifties. Car si le fameux T-shirt Abercrombie & Fitch restait évasif quant à sa référence à leur idole, résumant implicitement son nom en un T.S, le modèle lancé par les deux jeunes femmes ne fait pas dans le ménagement.

Sur un débardeur bleu électrique on ne peut plus racoleur, les noms de familles des conquêtes – aussi bien officielles que présumées – de la chanteuse country se font suite en une large liste. Cette énumération plutôt gonflée des nombreux boyfriends connus de Taylor Swift depuis le début de sa médiatisation a ravivé la rage de ses fans, comme l’ont expliqué Lex Houser et Andi Cross, le duo de designers. Car si ce débardeur insolite tenait au départ d’une blague entre amis publiée sur Facebook, sans nulle intention commerciale, les vives réactions – démesurées – des internautes ont réveillé l’instinct marketing des créatrices.

Effarées par les menaces disproportionnées dont elles ont fait l’objet – certaines jeunes filles n’hésitant pas à les comparer à Hitler, à la peste et à leur souhaiter de brûler en enfer – , Lex et Andi ont saisi l’opportunité d’élever leur griffe confidentielle au rang des marques qui buzzent. Les critiques ? Elles les balaient d’un revers de manche, riant même de leur caractère grotesque.

Ce t-shirt ne doit pas être pris au sérieux, il doit rester une plaisanterie, pour ceux qui comprennent ce type d’humour. Ce serait formidable si ce type de comportement cessait et que l’on puisse se concentrer sur des sujets plus importants, si l’on faisait de ce monde un  endroit rempli de paix, d’amour, d’unité et de respect.

Car de l’éthique, les deux jeunes femmes n’en manquent pas. Tout juste commercialisé, le fameux débardeur arbore en effet une modification de dernière minute : malgré ses antécédents avec la chanteuse, le nom de Cory Monteith, au coeur d’un drame secouant tout Hollywood, a été épargné.

© Bad Kids Clothing

© Bad Kids Clothing