Coup dur pour l’exubérante Lady Gaga. Alors que le premier titre de son album Artpop, intitulé « Aura » a fuité sur internet et ne fait franchement pas l’unanimité, la chanteuse fraîchement revenue sur Twitter se trouve à nouveau dans une impasse. Plus que la remise en cause de son travail, la dernière arrivée du Musée Grévin se trouve confrontée à un souci d’ordre vestimentaire. Son styliste de toujours a en effet décidé de démissionner. Les raisons ? Lady Gaga se prendrait pour une diva.

Lady Gaga Artpop

Lady Gaga en shooting pour son album Artpop © Lady Gaga via Twitter

Ses accoutrements démentiels, c’était lui, sa robe en viande crue, c’était lui, les volumes exubérants de ses tenues de clip, c’était encore lui. Cela faisait des années que Lady Gaga s’était associée à Nicola Formichetti. Partenaires d’un style déjanté, repoussant toujours plus les limites du possible et de l’imaginable, le directeur artistique de Diesel et sa protégée collaboraient ainsi depuis ses deux derniers albums. Mais le rythme trop soutenu de ces folies artistiques a poussé le designer à rendre sa casquette. Interviewé par WWD, il évoque ainsi la masse de travail considérable quotidiennement imposée par la star, sans toutefois jamais l’en blâmer réellement.

Elle restera à jamais ma meilleure amie, mais c’est mon ancien assistant Brandon qui va s’occuper d’elle. Je suis trop occupé. J’ai fait deux albums avec elle et ça m’a pris cinq ans. Je serai toujours impliqué d’une manière ou d’une autre, mais je ne peux pas faire ça quotidiennement. Elle se change 12 fois par jour, c’est complètement dingue.

Workaholic délégatrice, Lady Gaga ? Toujours est-il que son prochain opus est prévu pour le 11 novembre. Les minutes sont donc sérieusement comptées. Tic, toc, Lady Gaga, bonne chance pour trouver un aussi conciliant couturier.