Et une première sanction tombe pour Miley Cyrus après sa performance aux MTV Video Music Awards 2013. Au sommet de la trash attitude, l’ex-chanteuse Disney avait alors choqué de nombreux spectateurs, célèbres comme inconnus. Si l’on se souvient des visages atterrés du clan Smith, rejoints par les déclarations peu clémentes des stars, des proches de Robin Thicke, avec lequel elle a effectué ce fameux twerk, à Cindy Lauper, seulement soutenue par Selena Gomez, Britney Spears ou Justin Timberlake, Miley Cyrus vient peut-être de prendre conscience des conséquences de ses actes. Alors qu’il était prévu que la jeune star fasse prochainement la couverture du Vogue US, un véritable prestige international, Anna Wintour vient d’y apposer son veto.

© VEVO

© VEVO

Miley Cyrus bientôt persona non grata ? Fustigée par la majorité des célébrités, celle qui fait actuellement la promotion de son album Bangerz voit certains de ses alliés se désolidariser de son comportement depuis l’événement des MTV Video Music Awards. Il faut dire que depuis son dernier clip, Miley Cyrus n’est certainement plus un modèle de sainteté. Prônant l’usage de drogues, ayant pris l’habitude de se montrer de plus en plus dénudée – quand ce n’est pas pour la bonne cause – dans des poses de plus en plus suggestives, la jeune femme semble tellement désireuse de se défaire d’une image de baby star qu’elle en a vraisemblablement perdu toute dignité. Son dernier show sur scène a en effet choqué nombre d’individus, lors d’une cérémonie de surcroît destiné à une audience familiale. Le bilan ? Une nouvelle copine, contre une lignée de détracteurs. Miley Cyrus vient en effet de décrocher un duo avec Britney Spears, ex-trash girl elle aussi, mais subit de plein fouet les virulentes attaques de parents en colère et d’artistes ne pouvant trouver d’explication à cette attitude trash sans fondement.

Dernière en date à réagir, Anna Wintour. La papesse de la mode, rédactrice en chef du Vogue US, a en effet décidé d’annuler la participation de Miley Cyrus au prochain numéro. Alors qu’une série de clichés de la star avait déjà été shootée dans l’optique d’en faire la couverture de ce grand nom de la mode, celle-ci vient d’être directement jetée à la poubelle, l’image trash de la chanteuse étant désormais incompatible avec un tel magazine prestigieux, représentatif d’élégance. Pour les honneurs médiatiques, Miley Cyrus repassera. Tant mieux si ses accès sulfureux lui suffisent, car l’ex Hannah Montana devrait prochainement devoir se contenter de la presse people. Un coup de pied avant la maturité ?