Décidément, les jours se rapprochent avant la sortie du très attendu Hunger Games – La Révolte : Partie 1 et la tournée promotionnelle continue. Alors que Jennifer Lawrence était invitée sur le plateau de David Letterman, avec lequel elle a chanté et que Liam Hemsworth dénonçait la mauvaise odeur de la bouche de l’actrice chez Jimmy Fallon, Woody Harrelson était lui l’invité d’honneur du Saturday Night Live samedi 16 novembre dernier.

Liam Hemsworth, Josh Hutcherson, Woody Harrelson et Jennifer Lawrence

Liam Hemsworth, Josh Hutcherson, Woody Harrelson et Jennifer Lawrence © capture Youtube

La sortie de la suite de la saga adaptée des romans de Suzanne Collins sortira le 19 novembre prochain. En attendant, les stars continuent leur passage sur les émissions. C’est le cas de Woody Harrelson, celui qui campe le rôle de Haymitch Abernathy dans les films, venu sur le plateau de l’émission qui fête, cette année, son quarantième anniversaire. Pour l’occasion, l’acteur qui joue également dans la série True Detective, s’est plié à l’une des traditions de l’émission : le monologue d’introduction face au public. Il y raconte que la première fois qu’il est venu ici remonte à 1989. Par une heureuse coïncidence pour ce dernier, c’est aussi le titre de l’album de la chanteuse Taylor Swift ! Il s’est alors emparé d’une guitare pour commencer à réinterpréter la chanson de celle qui a publié dernièrement une photo d’elle sur son compte Instagram. Afin de se justifier, il déclare : « sans vouloir lui manquer de respect, je suis mieux placé qu’elle pour parler de l’année 1989, non ? ».

C’est donc à sa sauce qu’il se met à chanter Blank Space, en énumérant une partie de sa carrière, en évoquant la série Cheers, où il jouait le rôle du barman Woody Boyd, ce qui l’a révélé au grand public. Quand il comprend que ce qu’il raconte est incohérent il se justifie par : « pardonnez-moi, les souvenirs sont un peu confus… Vous savez, à cause de la drogue ». Il est ensuite rejoint par Liam Hemsworth, Jennifer Lawrence et Josh Hutcherson, ses partenaires dans le film événement Hunger Games. Encore plus incohérent puisqu’aucun des trois n’étaient nés en 1989 (le premier étant né en 1992, les deux autres en 1990). Les quatre acteurs se mettent alors à pousser la chansonnette devant un public hilare. Jusqu’à ce que Woody Harrelson conclu : « excusez-moi, j’ai vraiment fumé… avant de venir ici ce soir ».